Station d’épuration, compostage – stockage des déchets, gestion des déchets, recyclage des déchets, photovoltaïque…

Nos Experts COVETECH sont là pour vous aider à trouver des solutions optimales correspondant à vos attentes. De nombreux intervenants majeurs confient à COVETECH la gestion des risques. COVETECH s’inscrit dans une longue demarche de qualité afin d’accentuer son developpement dans le contrôle périodique des engins de levage, des installations électriques et l’expertise batiment. Nous amenons aux chefs d’entreprise et d’établissement, une offre globale de la maitrise des risques.

Pour prévenir les risques de défaillance des installations électriques, le code du travail impose un contrôle périodique pour tous les établissements ayant au moins 1 salarié et/ou recevant du public.Organisme accrédité (Accréditation COFRAC n°3-1022 portée sur Cofrac.fr)

COVETECH Contrôle réalise les vérifications règlementaires suivantes :

-Avant mise sous tension « vérification Consuel »

-Visite initiale de vos installations

-Contrôles périodiques annuels

-Contrôles périodiques Q18 (réferentiel Apsad D18)

Les Visites Générales Périodiques (VGP) concernent tous les employeurs. Le code du travail prévoit des vérifications périodiques :

  • tous les 3 mois : les compacteurs à déchets.
  • tous les 6 mois : les engins effectuant du levage, de la manutention ainsi que les portes automatiques.
  • tous les 12 mois : les engins de terrassement, les portes semi automatiques, les ponts élévateurs de véhicules, les accessoires de levage.

Repérage des matériaux et produits de la liste C

Propriétaires concernés : Avant démolition, les propriétaires de tout bâtiment dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, maisons individuelles comprises, doivent faire réaliser un repérage des matériaux et produits de la liste C.

 

Objectif : Il s’agit d’assurer la protection des salariés qui vont effectuer la démolition et de l’environnement du bâtiment qui va être détruit. Une opération de démolition » est celle consistant à détruire au moins une partie majoritaire de la structure d’un bâtiment.

Lors de démolition totale d’immeuble, l’ensemble des matériaux est sollicité. De ce fait, un repérage « destructif » est autorisé pour repérer des matériaux auxquels on ne peut accéder que par travaux destructifs Ce repérage porte a minima sur des produits et matériaux de la liste C de l’annexe 13.9 du Code de Santé Publique.

Les résultats du repérage doivent être transmis à toute personne appelée à concevoir ou à réaliser les travaux, à qui incombent, en application du code du travail, l’organisation et la mise en œuvre des normes de protection requises.

Ainsi, sauf impossibilité technique, il doit être procédé, avant la démolition, à un retrait des matériaux contenant de l’amiante.

 

  • Textes réglementaires

Article R1334-27 du code de la santé publique

Arrêté du 26 juin 2013 relatif au repérage des matériaux et produits de la liste C contenant de l’amiante et au contenu du rapport de repérage